Fuite urinaire ou perte blanche: comment savoir ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Les pertes vaginales font partie intégrante de la santé vaginale. La grossesse, le changement d’hormones ou la présence d’une infection peuvent également affecter la consistance et la quantité des pertes vaginales. Elles maintiennent naturellement le vagin propre, lubrifient pendant les rapports sexuels et peuvent aider à prévenir certaines infections.

Cependant, en raison des nombreuses activités vaginales, il est parfois difficile de différencier pertes blanches et fuites urinaires. Cet article vous aidera à y voir plus clair.

Fuite urinaire ou perte blanche: comment savoir ?

Les pertes blanches, qu’est-ce que c’est ?

Les pertes blanches sont des liquides provenant du vagin. Vous pourriez voir cela sur le papier toilette ou dans vos sous-vêtements. Les pertes blanches normales ont plusieurs objectifs : nettoyer et humidifier le vagin, aider à prévenir et à combattre les infections. Il est normal que la couleur, la texture et la quantité changent à différents moments du mois pendant le cycle menstruel.

Toutefois, il faut noter que certains changements peuvent être le signe annonciateur d’un éventuel problème.

Dans les premiers jours de votre cycle menstruel, vous pouvez ressentir des pertes blanches minces et laiteuses. Certaines personnes décrivent cette décharge comme du « blanc d’œuf ». L’écoulement peut commencer plus mince dans les jours précédant l’ovulation ou lorsqu’un ovule est libéré.

Pendant l’ovulation, l’écoulement ou le mucus peut devenir très épais et semblable à du mucus. Les pertes blanches normales peuvent être :

  • un peu mince, collant et élastique
  • épais et gluant
  • de couleur claire, blanche ou blanc cassé.

Pour certaines femmes, il est normal d’avoir beaucoup de pertes blanches. Elles peuvent même avoir besoin de porter un protège-slip pour garder leurs sous-vêtements secs. D’autres personnes, en revanche, peuvent ne pas avoir beaucoup de pertes blanches. Les signes de pertes anormales sont :

  • une odeur désagréable
  • une couleur verdâtre, grisâtre ou quelque chose ressemblant à du pus
  • une texture mousseuse
  • démangeaisons vaginales, brûlure, gonflement ou rougeur.

Tant que les pertes blanches n’ont pas de mauvaises odeurs et que vous ne ressentez aucun autre symptôme, cela veut dire que tout est normal.

Qu’est-ce qu’une fuite urinaire ?

Les fuites urinaires se produisent lorsque vous perdez le contrôle de votre vessie. Dans certains cas, vous pouvez vider complètement le contenu de votre vessie. Dans d’autres cas, vous ne rencontrez que des fuites mineures. Les symptômes peuvent être légers ou graves et peuvent être le signe d’un cancer, de calculs rénaux, d’une infection ou d’une hypertrophie de la prostate.

La fuite d’effort
L’urine fuit lorsque vous exercez une pression sur votre vessie en toussant, en éternuant, en riant, en faisant de l’exercice ou en soulevant quelque chose de lourd.

La fuite par impériosité
Vous avez une envie soudaine et intense d’uriner, suivie d’une perte involontaire d’urine. Vous devrez peut-être uriner souvent, y compris tout au long de la nuit. La fuite par impériosité peut être causée par une affection mineure, telle qu’une infection, ou par une affection plus grave telle qu’un trouble neurologique ou le diabète.

Fuite par débordement
Vous ressentez des gouttes d’urine fréquentes ou constantes en raison d’une vessie qui ne se vide pas complètement.

Fuite fonctionnelle
Ici, il s’agit d’une déficience physique ou mentale qui vous empêche de vous rendre aux toilettes à temps.

L’énurésie nocturne
C’est ce que désigne familièrement l’expression « faire pipi au lit ». Il s’agit de fuites d’urines qui surviennent pendant le sommeil.

Finalement, les fuites urinaires et les pertes blanches sont différentes au niveau de la couleur, de la texture, de la période, des éléments déclencheurs et des circonstances qui accompagnent leurs apparitions.


Lisez aussi:

Fuite urinaire et colon irritable: un lien étroit

Fuite urinaire pendant la grossesse: que faire ?