Périnée trop faible sans grossesse: que faire ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Le périnée représente l’ensemble des muscles situés dans le bassin. Il a une forme de losange et s’étend de la face postérieure du pubis humain jusqu’au coccyx. Il soutient les trois organes pelviens, aide à la contraction des sphincters et augmente le plaisir sexuel. Chez la femme, on parle souvent de relâchement du périnée après une grossesse.

Cependant, certaines femmes n’ont carrément aucun tonus au niveau de ces muscles, même sans n’avoir jamais eu des enfants. Que faire alors lorsqu’on a un périnée trop faible sans grossesse ?

Périnée trop faible sans grossesse: que faire ?

Pratiquer les exercices de Kegel pour renforcer son périnée

Les exercices de Kegel sont la principale recommandation lorsqu’on a un périnée trop faible sans grossesse. Si vous ne les avez jamais pratiqués, il est conseillé de vous trouver un endroit calme pour les premiers entraînements. Choisissez un jour où vous êtes seule chez vous, ou réfugiez-vous dans votre chambre.

Saisissez une chaise puis trouvez la position assise la plus confortable possible ou mieux, allongez-vous sur le dos. Localisez votre plancher pelvien en faisant se toucher vos pouces et vos index et en laissant le contour de vos mains suivre les os du mont du pubis et ceux de vos hanches.

Ensuite, serrez pendant 3 secondes vos muscles pelviens, et détendez-les les 3 secondes suivantes. Toujours dans cette même position, répétez l’exercice 8 à 10 fois, en prenant soin d’augmenter le nombre de séries à chaque fois. Lorsque vous vous serez habituée, ramenez le temps de contraction de vos muscles à 10 secondes et répartissez l’exercice sur la journée.

Faire des ponts et des accroupissements pour assouplir le périnée

Pour faire des ponts, allongez-vous sur le dos et fléchissez les genoux. Contractez vos muscles inférieurs au niveau de l’abdomen, puis soulevez très légèrement vos hanches.

Maintenez pendant 3 secondes cette position, puis reposez les hanches au sol. Appliquez-vous pour réussir l’exercice, et répétez le mouvement environ 3 fois. Évitez cependant de tourner votre tête lorsque vos hanches ne sont pas au sol afin de ne pas avoir mal au cou.

Quant aux accroupissements, ils consistent à se placer contre un mur les pieds écartés. Inspirez et expirez profondément, puis contractez vos muscles pelviens. Laissez à présent votre dos parcourir le long du mur, puis faites comme si vous alliez vous asseoir sur une chaise. Restez dans cette position pendant 10 secondes avant de vous redresser.

Tout comme les ponts, les accroupissements doivent aussi se répéter 10 fois.

Pour commencer à constater les résultats de vos efforts, vous devez faire de ces différents exercices une routine. Tenez bon sur environ 12 semaines et ne manquez pas de rendre les exercices plus intenses lorsque vous vous en sentirez capable.

Périnée faible : Surveiller son hygiène de vie

Si quoique vous ne soyez jamais passée par un accouchement vous avez un périnée faible, c’est peut-être aussi à cause de votre hygiène de vie.

En effet, pendant que certaines femmes ont naturellement un périnée faible, d’autres provoquent cet état en ne prenant pas soin de leur corps et en ne faisant pas attention à leur mode de vie. Parmi les causes d’un périnée trop faible sans grossesse, on peut par exemple mettre en avant :

  • l’obésité
  • le manque de sport
  • l’alcoolisme
  • le tabagisme.

Il urge donc que vous preniez à cœur votre bienêtre pour désormais bien vous sentir dans votre peau à tous les niveaux.


Lisez aussi:

Incontinence urinaire d’effort: 3 exercices de rééducation ?

Pipi au lit chez l’adulte: les causes ?