Pipi au lit chez l’adulte: les causes ?

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Un phénomène qui a été longtemps considéré comme un sujet tabou est le pipi au lit chez l’adulte. Pour preuve, il suffit d’aborder le sujet avec n’importe qui pour ressentir le malaise.

Étant présent aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant, ce phénomène encore appelé énurésie taraude l’esprit de plus d’un. Connaître les causes d’un mal vous permet de mieux l’appréhender et de l’éradiquer. Découvrez ici les causes de ce trouble.

Pipi au lit chez l’adulte: les causes ?

L’énurésie chez l’adulte : qu’est-ce que c’est ?

L’énurésie est le terme médical utilisé pour désigner l’incontinence d’une personne à retenir l’urine. Mieux, elle désigne une miction (action d’uriner), involontaire et incontrôlée. C’est une affection médicale qui peut être observée le jour (énurésie diurne) ou la nuit (énurésie nocturne).

Toutefois, elle se manifeste beaucoup plus la nuit que le jour. N’épargnant aucune couche sociale, ce trouble s’observe beaucoup plus chez les enfants (jusqu’à 5 ans) et peut même perdurer jusqu’à l’âge adulte si des mesures ne sont pas prises.

De la même manière, il est fréquent de retrouver certains adultes n’ayant aucun problème à la base (enfance), mais qui éprouvent des difficultés à maîtriser leur sphincter vésical. Très gênante pour les personnes souffrant de ce mal, l’énurésie doit être prise au sérieux et traité avec la dernière rigueur.

Les causes éventuelles de l’énurésie chez l’adulte

Nombreuses sont les causes qui peuvent expliquer ce mal. Pour le combattre, il est important de détecter ses causes et de les répertorier. Ce travail peut être fait en collaboration étroite avec un médecin à travers des consultations.

Il ne faut pas perdre de vue sur l’idée selon laquelle, les causes varient d’un individu à un autre. Toutefois, il existe certaines causes qui reviennent de manière récurrente. Au nombre de celles-ci, nous avons :

  • La consommation hyperbolique de l’alcool : cette dernière accentue la fabrication d’urine et constitue un frein au réveil. L’adulte urine sans s’en rendre compte.
  • Le rêve : c’est un facteur qui incite le subconscient à relâcher la vessie, ce qui est fait inconsciemment par l’adulte s’il se croyait être aux toilettes dans le rêve.

Dans ces deux cas, il s’agit d’une énurésie qu’on peut qualifier d’accidentelle ou d’occasionnelle.

Les autres raisons de l’énurésie

L’hérédité est une autre cause de l’énurésie. Il est fréquent de trouver des enfants présentant ces mêmes troubles que leur parent. C’est un héritage souvent transmis à la génération suivante. La professeure en médecine familiale Dre Carolyn Thiedke épouse clairement cette conception.

En effet, elle affirma que le fait d’avoir des parents qui mouillaient le lit augmente les risques qu’un enfant mouille le lit aussi. Le diabète est également une cause non négligeable. Ce dernier dégrade la neuropathie qui à son tour, dénature la fonction originelle de la vessie. Cela entraîne des pertes d’urine.

Des troubles de sommeil sont également susceptibles d’engendrer l’énurésie. Par ailleurs, une infection urinaire ou des MST déclenchent une inflammation de la vessie, accompagnée de douleur, et d’une miction involontaire. On pourrait également citer de nombreuses autres causes comme :

  • des causes psychologiques
  • le traumatisme crânien
  • les troubles de latéralité (qui créent une lenteur lors des mouvements de contraction)
  • l’hypertrophie de la prostate
  • la distension ou le rétrécissement de la vessie.

L’énurésie chez l’adulte est un mal qui ronge plusieurs personnes et qui est considéré comme tabou. Ce phénomène qui se traduit par une miction incontrôlée et involontaire peut être prévenu si les causes sont bien diagnostiquées.


Lisez aussi:

Périnée trop faible sans grossesse: que faire ?

Quelles sont les causes de l’incontinence urinaire ?